Concubinage

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Avant-propos sur la séparation :

Mettre fin à une union n'est jamais simple, tant d'un point de vue psychologique que financier, notamment lorsque le couple a des enfants qui seront affectés par la séparation de leurs parents. Il faut bien se rendre compte des difficultés qui vont être rencontrées ainsi que les changements qui seront apportés.

La manière de rompre une union est différente selon son statut : marié, pacsé ou concubin et selon l'accord des deux ou la volonté d'un seul.

Concubinage :
La rupture d'un concubinage est libre, il peut toujours être interrompu, sans contrôle.

Lorsqu'on n'est pas mariés, la famille peut être très facilement remise en cause et ses membres être déstabilisés .Sauf bien sûr s'ils sont bien équilibrés chacun.

La séparation du couple non mariés est sans doute le contexte où l'accord sur les conditions de la séparation est le plus recherché. Mais s'il n'est pas trouvé, c'est aussi le contexte où les personnes ne sont pas protégées par le droit. Elles se retrouvent souvent livrées à elles-mêmes et ce sont les amis et les associations qui interviennent.

Ils interviennent pour maintenir l'équilibre des personnes. Pour trouver un accord de séparation, il est indispensable, n'est-ce pas, de rester équilibré. De même pour faire un accord de couple... Il est aussi bien utile de consulter un psychologue ou un psychothérapeute.

Pour fixer l'accord ou régler les conflits, l'avocat est utile. L'enquêteur peut intervenir pour aider à résoudre les conflits, en rapportant la preuve de l'autre. Le psychologue aussi peut rapporté des éléments de psychologie de l'autre...

Partenaire

Un réseau de professionnels en soutien moral en qui nous avons pleinement confiance.

Partenaire

Eliott et Markus

Cette agence de communication pour les professionnels du conseil est à la pointe des règles de communication applicables.

Partenaire

Coutot-Roehrig

Le prestataire idéal, quand on en a besoin. Chacun dans son domaine.